Mon panier
Aucun article
» » » Bibliothèque modulaire attribuée à Willy Rizzo
Meuble modulaire en bois stratifié couleur brun foncé attribué à Willy Rizzo dans les années 1970. Il comprend trois caissons à portes battantes accueillant plusieurs espaces de rangement, et huit...
Zoom

Bibliothèque modulaire attribuée à Willy Rizzo

Référence - 1943

Meuble modulaire en bois stratifié couleur brun foncé attribué à Willy Rizzo dans les années 1970. Il comprend trois caissons à portes battantes accueillant plusieurs espaces de rangement, e

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Meuble modulaire en bois stratifié couleur brun foncé attribué à Willy Rizzo dans les années 1970. Il comprend trois caissons à portes battantes accueillant plusieurs espaces de rangement, et huit caissons ouverts. Tous les caissons avec encadrement en métal chromé, avec reflets dorés. Bon état général avec quelques traces d'usure.

 

Les objets sur la photo sont utilisés à titre d'exemple et sont vendus séparément.

 

Willy Rizzo (1928-2013) débute sa carrière à Paris où il photographie des stars et des starlettes pour "Ciné Mondial", "Point de Vue", puis "Images du Monde". Il couvre le Procès de Nuremberg et réalise des grands reportages, notamment en Tunisie sur la ligne Mareth. En 1947, l’agence anglaise Blackstar l’envoie aux Etats-Unis pour "photographier ce qui l’étonne" : d’une machine à 1$ qui distribue des bas nylons aux drive-in de cinéma. Mais il préfère les femmes, la mode et s’installe à Los Angeles. Max Corre, avec qui il avait collaboré à France Dimanche, l’appelle pour lui annoncer que Jean Prouvost monte un grand magazine à Paris, il rentre et rencontre Hervé Mille. C’est le début de l’aventure Paris Match. En 1959, Rizzo devient directeur artistique de Marie-Claire et collabore avec les plus grands magazines de mode dont Vogue où Alex Liberman lui demande de travailler « avec son regard ». En 1968, il part vivre à Rome et commence son travail de designer pour ses besoins personnels car, selon lui, « les meubles anciens ou scandinaves n’étaient ni confortables ni assez simples ». Devant la demande, il crée ses ateliers. Mais à la fin des années 70, la chute de Cinecitta et la montée du terrorisme mettent un terme à son époque romaine. Willy vend alors son affaire et se réinstalle à Paris où il continue à dessiner et à pratiquer la photographie jusqu'à son décès en 2013.


Circa : 1970
Dim: L:158cm, P:44cm, H:230cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Bibliothèque modulaire attribuée à Willy Rizzo (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris