Mon panier
Aucun article
» » » Biscuit "L'Enlèvement de Proserpine" d'après un modèle de Sèvres de Louis-Simon Boizot
Groupe en biscuit de porcelaine d'après un modèle attribué à Louis-Simon Boizot, conservé au Musée de Sèvres. Il représente Proserpine, vêtue d'une tunique fluide, au moment de...
Zoom

Biscuit "L'Enlèvement de Proserpine" d'après un modèle de Sèvres de Louis-Simon Boizot

Référence - 2053

Groupe en biscuit de porcelaine d'après un modèle attribué à Louis-Simon Boizot, conservé au Musée de Sèvres. Il représente Proserpine, vêtue d'une tunique fluide, au moment de...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Groupe en biscuit de porcelaine d'après un modèle attribué à Louis-Simon Boizot, conservé au Musée de Sèvres.

Il représente Proserpine, vêtue d'une tunique fluide, au moment de son enlèvement par Pluton, le roi des Enfers. Le buste de Proserpine est tendu en arrière, exprimant son désespoir. Pluton est représenté nu, portant les cheveux et la barbe frisée des Dieux, ainsi que la couronne, un de ses attributs. Le groupe repose sur un socle circulaire parsemé de fleurs. Signé en creux, sur la base: "E. Girardon". Marque de la manufacture de Samson qui avait récupéré les moules de Sèvres au XIXe siècle. Très bon état, manque le harpon dans la main de Pluton.

 

Cette œuvre fut présentée pour la première fois au Salon de 1786 par Louis-Simon Boizot. C’est une variation d’après la sculpture de Girardon, exécutée à partir de 1678 pour le Bosquet des Sources des Jardins du Château de Versailles. Boizot s'est inspiré tout au long de sa carrière de l'art de Versailles, aussi bien pour les bronzes que pour les biscuits et les œuvres plus monumentales. Cette œuvre a pour pendant "L’Enlèvement d’Orythie", réalisée d'après l’œuvre de Marsy. Le biscuit attribué à Boizot a été réalisé à l’atelier du moulage-reparage à Sèvres, qui est chargé depuis le XVIIIe siècle, de fabriquer le Biscuit de Sèvres, appellation qui désigne les sculptures de Sèvres (rondes-bosses, bas-reliefs), volontairement laissées en biscuit (c’est-à-dire sans émail et sans décor) depuis 1751-1752.


Circa : 1850
Dim: L:20cm, P:20cm, H:45cm.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Biscuit "L'Enlèvement de Proserpine" d'après un modèle de Sèvres de Louis-Simon Boizot (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris