Mon panier
Aucun article
» » Bibliothèques et vitrines ou l'art de présenter les collections

Bibliothèques et vitrines ou l'art de présenter les collections

20 Novembre 2020 | Galerie Atena

 

Vitrines et bibliothèques

 

La bibliothèque comme meuble de rangement

 

La bibliothèque est un meuble destiné au rangement des livres apparu en Angleterre à la fin du XVIe siècle, un peu plus d'un siècle avant la France où l'on trouve ce type de meuble à partir de la Régence. Elle était fabriquée en bois résistant aux insectes xylophages pouvant s'attaquer aux livres : cèdre, cypres, chêne, acajou, ébène et merisier. Proportionnée aux dimensions de la pièce, la bibliothèque était constituée d'étagères et de portes grillagées. Certaines dites en "bas d'armoire" étaient assimilables aux meubles à hauteur d'appui.

 

Les bibliothèques Empire

 

Sous l'Empire, les bibliothèques sont de grande taille et vitrées dans leur partie supérieure (à hauteur des deux tiers du meuble). La partie inférieure, légèrement en saillie, s'ouvre par deux portes pleines, décorées de bronzes en applique. Parmi les motifs décoratifs les plus communs, le cygne, la guirlande de vigne, la palmette, les branches de chêne et de laurier nouées d'un mince ruban flottant.

Paire de bibliothèques vitrées style Empire de la Maison Jansen

 

Paire de bibliothèques vitrées de style Empire en placage d'acajou et bronze doré

La corniche est droite, les formes sont sobres, les montants sont soulignés par des pilastres plats ou des colonnettes décorées de bronzes en haut et en bas. Même si les bibliothèques monumentales sont majoritaires, on trouve également des bibliothèques basses ou à hauteur d'appui.

 

 

Les bibliothèques Restauration

 

Les bibliothèques d'époque Restauration - en acajou, palissandre ou amarante, sont élancées et dépouillées. Les montants, en pilastre plat, sont surmontés d'une corniche droite de faible relief.

 

Bibliothèque en acajou et bronze doré d'époque Empire

 

Très grande bibliothèque en acajou et bronze d'époque Empire, Circa 1800

Vitrine de style Louis XVI en placage d'acajou

 

Vitrine de style Louis XVI en placage d'acajou avec dessus de marbre

Bibliothèque Charles X en placage de palissandre

 

Imposante bibliothèque Charles X en placage de palissandre ornée de filets marquetés

 

Les deux ou trois portes sont vitrées aux deux tiers de leur hauteur, laissant apercevoir les étagères. Dans le tiers inférieur, avec portes en bois, sont incrustés de motifs ou des filets sombres formant de petits panneaux. L'incrustation pratiquée par les artisans de cette époque est d'une qualité et d'une finesse exceptionnelles, un vrai travail d'orfèvrerie.

 

 

Les bibliothèques Napoléon III

 

Bien qu'elle ait assez peu évolué depuis le style Louis-Philippe - où les structures et formes s'allourdissent, la bibliothèque est un meuble typique de l'époque Napoléon III. Les modèles gothiques (dits aussi "à la cathédrale") sont toujours très en vogue. On voit également apparaître des bibliothèques de bois laqué noir à deux corps : le corps du bas est fermé alors que celui du haut comporte deux ou trois portes vitrées, parfois grillagées.

 

Vitrine Napoléon III en marqueterie de style Bérain

 

Vitrine Napoléon III en marqueterie de style Bérain

 

Vitrine en marqueterie de bois et bronze doré de style Louis XV

 

Vitrine en marqueterie de bois et bronze doré de style Louis XV

Comme les meubles d'appui, les bibliothèques sont richement décorées de marqueterie dans le style Boulle ou le style Louis XVI. Galbés, en marqueterie de bois exotiques, les modèles Louis XV sont également à la mode. Leur ornementation est composée de bronzes dorés et de motifs floraux en marqueterie.

 

Voir toutes les Bibliothèques

 

Les meubles vitrines

 

La vitrine est un meuble destiné à permettre, par une façade et/ou des côtés vitrés, d'en voir à l'intérieur, composé généralement d'étagères supportant des bibelots et des objets de collection. Elle fait son apparition sous Louis XVI sous la forme d'une petite armoire, très sobre, dont les portes sont vitrées. L'ornementation est discrète pour justement laisser aux objets tout leur éclat. Les pieds des vitrines Louis XVI sont en toupie ou cannelés et terminés par un sabot. Les montant fins et élégants, à pans coupés ou à colonne cannelée, suivent l'ornementation à la mode.

 

Table-vitrine de style Louis XVI dans le goût d'Adam Weisweiler

 

Table-vitrine de style Louis XVI dans le goût d'Adam Weistweiler

Vitrine d'exposition à fond de glace et monture en bronze doré

 

Vitrine d'exposition à fond de glace et structure en bronze doré, époque Art déco

Table vitrine Napoléon III de goût néoclassique

 

Table-vitrine Napoléon III de goût néoclassique, Circa 1860

 

Voir toutes les Vitrines

 

Le succèes dont bénéficie ce meuble d'apparat pousse les ébénistes à fabriquer de petits modèles que l'on peut poser sur les commodes, ou qui sont munis d'un piétement devenant ainsi des pièces de mobilier à part entière : de véritables tables-vitrines. Elles peuvent être vitrées sur toutes les faces ou avoir seulement le plateau vitré. Plus tard, les vitrines d'exposition ont des formats plus imposants, la monture en métal et les quatre faces entièrement vitrées.