Mon panier
Aucun article
» » Le style Napoléon III (1852-1870)

Le style Napoléon III (1852-1870)

Bulletin des Arts Décoratifs

Octobre 2013

N°8

Le style Napoléon III - d’après le nom de Louis-Napoléon Bonaparte, empereur des français de 1852à 1870, est l’un des plus singuliers qui soit ; il n’y a rien ni dans les matériaux qu’il emploie, ni dans les formes qu’il reproduit, ni dans l’ornementation qu’il utilise qui lui soit véritablement propre. Tout, chez lui, au contraire, est emprunté aux styles qui l’ont précédé.

Et pourtant ce style, apparemment si dénué d’originalité, possède une personnalité très caractéristique et facilement identifiable.

 

C’est qu’au lieu de tirer leur inspiration d’une seule époque, les ébénistes et les décorateurs du Second Empire ont puisé indistinctement, avec une exubérance joyeuse, à toutes les sources. En effet, durant les vingt années que dure le Second Empire, la mode s’empare avec frénésie des styles d’autrefois. Et l’on voit éclore les styles Renaissance, néo-Louis XV, néo-Louis XVI, le style néogothique - déjà remis à l’honneur sous Charles X, le Regency, l’art chinois et l’art japonais.

 

 

 

Coupe ajourée en porcelaine de style Louis XV

 

Tous ces styles se manifestent dans les arts décoratifs non pas successivement mais presque simultanément. Il en résulte une richesse, un foisonnement, un éclectisme parfois excessif mais qui donnent une impression de recherche et de fertilité.

 

 

Le papier mâché

 

L’une des caractéristiques de l’époque Napoléon III qui se démarque par une certaine originalité est l’emploi de bois sombres, tels que le poirier noirci, ou du papier mâché à fond noir.

 

D’origine anglaise, la technique du papier mâché a été mise au point en 1772. Il s’agit d’un amalgame de papier, de colle et de plâtre solidifié à chaud et moulé. Ce matériau alors aussi dur que le bois est ensuite verni, laqué et décoré.