Mon panier
Aucun article
» » Le style Restauration (1815-1830)

Le style Restauration (1815-1830)

Bulletin des Arts Décoratifs

Octobre 2013

 

N°6

Après la défaite de Napoléon Ier à Waterloo le 18 juin 1815, le pouvoir est repris par les deux frères de Louis XVI : le comte de Provence, qui règne sous le nom de Louis XVIII (1815-1823), puis le comte d’Artois, Charles X, dont la Révolution de 1830 fera le dernier des Bourbons.

 

Vase et pendule à décor troubadour,

époque Charles X

 

Cette période connue sous le nom de Restauration (1815-1830) est d’abord une réaction contre les fastes et la pompe monumentale de l’Empire. Elle impose une élégance, un raffinement, une subtilité que le goût de Napoléon pour la grandeur et l’éclat avait partiellement obscurcis.

 

A l’acajou jugé trop lourd, on préfère les bois blonds ; aux grands meubles ornés de bronzes, des meubles de dimensions réduites, finement découpés ou incrustés. Comme sous la Régence un siècle plus tôt, on renonce aux vastes salles des palais officiels pour redécouvrir le charme de l’intimité des petits salons et boudoirs.

 

Mais ce changement de style ne met pas en cause certains éléments essentiels du décor qui reste profondément inspiré de l’époque précédente. Ainsi, la Restauration poursuit la tradition néo-classique aimée par Napoléon et la porte à un degré de raffinement sans précédent.