Mon panier
Aucun article
» » Un regain d’intérêt pour les meubles et objets d’art

Un regain d’intérêt pour les meubles et objets d’art

09 Mars 2021 | Galerie Atena

Showroom Atena

Showroom de la Galerie, mobilier du XVIIIe et XIXe siècle - Montesson

 

Un retour généralisé des français vers leur intérieur

 

La crise sanitaire, qui nous touche depuis un an, a considérablement transformé le rapport à notre intérieur. Entre restrictions, confinement et télétravail, nous y passons plus de temps. Il est devenu primordial de s’y sentir bien, en créant un espace chaleureux, confortable et à l'image de notre personnalité, trop longtemps écrasée par le dictat de la standardisation du mobilier.

 

Pendant plusieurs décennies, la décoration d’intérieur était soumise à des considérations économiques et de commodité. Le développement de grandes marques de production standardisée de mobiliers ergonomiques et abordables a considérablement transformé nos habitudes de consommation. D’après une étude sur le “Réemploi et la Réutilisation du mobilier” menée en 2019 par l’Observatoire régional de l’Economie Sociale et Solidaire en Ile-de-France, seul 4% du mobilier est réemployé en France. “Ce petit pourcentage de réemploi s’explique entre autres par la baisse de qualité des meubles mis sur le marché depuis 10 ans” explique l’auteur de l’étude, Steve Lewis.

 

Galerie d'hôte Atena

Maison d'Hôte de la Galerie dans un espace verdoyant - Vésinet

 

 

Une prise de conscience environnementale 

 

Parallèlement, nous observons une prise de conscience globale en matière environnementale. Mais cette prise de conscience collective doit également se traduire par la mise en place d’actions concrètes individuelles de changement de nos modes de consommation.

 

Depuis la révolution industrielle, notre modèle économique reposait sur des ressources naturelles abondantes et sur un schéma linéaire de production - consommation - déchet. Dans un contexte d’augmentation de la population et de surconsommation, ce modèle n’est plus viable. Il devient primordial de le transformer en un modèle économique circulaire. L’économie circulaire vise à allonger la durée de vie d’un produit par le réemploi puis le recyclage, en créant des boucles de revalorisation de la matière à chaque utilisation.

 

C’est dans ce contexte de crise sociétale et de retour généralisé des français vers leur intérieur, couplé d’une prise de conscience environnementale, que nous constatons un regain d’intérêt pour les meubles et objets d’art anciens.

 

Vitrine en bois doré

Vitrine en bois doré de style baroque

Fauteuil lounge

Fauteuil Lounge "F588", par Geoffrey Harcourt

Paire de sellettes neoclassique

Paire de Sellettes Néoclassique en marbre

 

Les mobiliers et objets d'Art anciens au sein de l'économie circulaire 

 

Ce besoin pressant de redonner une âme, une vie à notre intérieur, s’est en effet traduit par un retour aux meubles anciens, qui ont la particularité de porter en eux une histoire. Ils ont traversé les siècles, ils ont survécu au temps et à l’usure, ils étaient là bien avant nous, et ils transmettront aux générations futures une part de l’Histoire collective. Au-delà de simples objets de décoration, les meubles d’Antiquaires sont des pièces d’exceptions par leur singularité et leur qualité d’exécution. Ils sont l'œuvre d’un véritable travail d’excellence et d’un savoir-faire ancestral encore inégalé aujourd’hui. La qualité des matériaux nobles utilisés, la perfection des détails, la technicité et la précision employée pour leur réalisation, sont autant d’éléments qui donneront à votre intérieur du charme et du caractère pour le rendre unique.

 

On observe en outre, un retour des jeunes générations au mélange intemporel entre modernité et ancien, et plus particulièrement au mobilier “vintage” (mobilier Design du XXe siècle). Considérant la baisse de qualité des mobiliers proposés sur le marché aujourd’hui, cette génération a eu tendance ces dernières années à retourner vers le marché de la seconde main et de l'artisanat. Il ne s’agit plus de considérer le mobilier comme un simple objet du quotidien, mais de lui redonner un sens. Longtemps considérés comme difficiles d’accès, coûteux et réservés à une clientèle de plus de 40 ans, les meubles d’Antiquaires répondent aujourd’hui à un besoin sociétal et environnemental. Il est donc primordial de faciliter l’accès des consommateurs à un mobilier ancien restauré, prêt à l’usage et à un prix abordable.

 

Paire de bergères

Paire de Bergères en velours, Années 50

 

 

Des meubles restaurés : prêts à l’usage.

Les meubles anciens, soumis à l’usure du temps, peuvent perdre leur éclat d’origine. Fort heureusement, il existe de nombreux artisans restaurateurs spécialistes en France et en Europe, qui excellent dans leur domaine et savent redonner aux œuvres leur éclat tout en conservant leur authenticité. Au fil des années, certains spécialistes comme nous ont acquis une connaissance pointue de la restauration de meubles anciens, et ont développé un réseau d’artisans restaurateurs spécialisés, leur permettant de proposer à leur clientèle des objets et du mobilier restaurés selon les règles de l’art et prêts à l’usage.

 

Des meubles de qualité à des prix abordables.

Les mobiliers d’art anciens ont longtemps été des biens plus onéreux que les objets neufs. Pourtant ces 20 dernières années, la transparence des prix, liée au développement d’Internet, a permis de considérablement réduire les coûts d’acquisitions de ces biens, les rendant extrêmement attractifs. En outre, la digitalisation du secteur à permis aux galeries en ligne comme la nôtre de réduire leurs coûts et ainsi de proposer des prix plus abordables.

 

Des meubles facilement accessibles.

L’accès au marché des meubles anciens s’est démocratisé avec le développement d’Internet et l’apparition de galeries d’e-commerce comme la nôtre ou encore de sites spécialisés tel que AnticStore, Proantic, Vinterior, 1stdibs. Le développement de ce type de plateforme a été rendu possible en très grande partie par la qualité des photos proposées.

 

Il ne faut pas penser l’économie circulaire comme étant un frein au développement économique. La restauration d’un meuble ancien est une réelle création de valeur ! On réoriente la création de valeur tout en préservant notre environnement. La préservation de notre passé peut favoriser la préservation de notre avenir.