Mon panier
Aucun article
» » » Boîte en bronze doré et émail champlevé XIX siècle signé TAHAN
Boîte avec sa clef en bronze doré et émail champlevé, surmontée de deux pigeons sur pampres. Le couvercle et la boîte sont gravés sur toute leur surface d'arabesques en...
Zoom

Boîte en bronze doré et émail champlevé XIX siècle signé TAHAN

Référence - 4135

Boîte avec sa clef en bronze doré et émail champlevé, surmontée de deux pigeons sur pampres. Le couvercle et la boîte sont gravés sur toute leur surface d'arabesques en...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Boîte avec sa clef en bronze doré et émail champlevé, surmontée de deux pigeons sur pampres. Le couvercle et la boîte sont gravés sur toute leur surface d'arabesques en émail champlevé en nuances de bleu, carmin et noir. La boîte est soutenue par deux montants latéraux en bronze doré, ornés de têtes de satyre, de volutes affrontées et de palmettes. Le pied avant et celui arrière sont en forme de rinceaux ajourées. Intérieur en velours cramoisi. Signé sur le bord "TAHAN FR DE L'EMPEREUR".


L’origine de la Maison Tahan remonte au début du XIXe siècle en Belgique, lorsque Pierre Lambert Tahan fonde un atelier produisant des objets de tabletterie à base de bois de Spa. En décidant de quitter Spa pour Paris peu avant 1806, il y exerce dorénavant la profession d’ébéniste et de fabricant de nécessaires. En 1825, Pierre Lambert et son fils, Jean Pierre Alexandre (1813-1892), sont à la tête de deux fabriques, produisant les mêmes types d’objets. En 1844, Pierre Lambert Tahan cesse toute activité et laisse la direction de sa boutique à son fils. Il va alors révolutionner complètement l’organisation de l’entreprise en séparant manufacture et magasin, installé au 32 rue de la Paix. Un an plus tard, il est déjà signalé comme « Fournisseur du Roi et des Princes » et en 1855, il porte le titre de « Fournisseur de l’Empereur ». La Cour lui passe une grande quantité de commandes pour les bibliothèques, des tables, guéridons et nécessaires. Toutefois, Pierre Alexandre Tahan participe aux Expositions universelles. Après la chute du Second Empire, la Maison Tahan ne pourra que difficilement faire oublier les liens étroits qu’elle avait entretenus avec l’Empereur. En 1882, la fabrique cesse de produire et le magasin ferme ses portes.

Circa : 1880
Dim: L:20cm, P:15cm, H:13cm.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Boîte en bronze doré et émail champlevé XIX siècle signé TAHAN (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris