Français English Chinois

Antiquités & Arts Décoratifs

» » » Bronze d'après BARYE, jaguar au lievre
Bronze d'après BARYE, jaguar au lievre
Zoom

Bronze d'après BARYE, jaguar au lievre

- 1144

Bronze d'après BARYE, jaguar au lievre

Un bronze patiné représentant un jaguar dévorant un lièvre. Sa musculature et les plis de sa peau en tension sont très bien rendus. Antoine Louis Barye 1795-1875 est le premier et le plus grand sculpteur animalier du XIXe siècle. Il étudie d'après nature les animaux au jardin des plantes qu'il observe en véritable anatomiste. Il est subjugué par la puissance, la force contenue, la souplesse des fauves. La carrière de Barye commence de façon modeste d'abord puis éclatante, avec son "tigre dévorant un gavial" présenté au Salon de 1831. C'est le véritable point de départ d'une carrière qui se heurtera longtemps à l'hostilité de l'académisme. Barye développe de manière importante les sujets animaliers mais ne dédaigne pas la figure humaine ainsi que le nu. A l'exposition universelle de 1855 il présente "le jaguar dévorant un lièvre". Le peintre Léon Bonnat dit "je crois que, de l'avis de tous, c'est le chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre de cet homme qui en a tant produits. Il se dégage de ce bronze merveilleux une impression de férocité et sauvagerie extraordinaires". Lors de la vente après décès de l'atelier Barye en 1876, Ferdinand Barbedienne achète 125 modèles assortis des droits de reproduction, éditions arrêtés au début du XXe siècle. Le musée du Louvre les récupéreront. D'autre plâtres, cires et bronzes sont vendus à divers adjudicataires qui en font faire aussi des tirages.
Circa : 1890
Dim: L:35cm, P:18cm, H:15cm.
Bibliographie :I

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter en pdf
Hors stock OBJET VENDU


Informations
Mon Panier
Aucun article
chqkdo
bouton-recommander-ami
bouton-livredor
Affiliation