Mon panier
Aucun article
» » » Buffet bas en bois laqué à décor polychrome et or de Pierre Bobot (1902-1974)
Buffet bas à abattant et deux portes en bois laqué à décor polychrome rehaussé à l’or figurant des plantes et des animaux aquatiques. Il repose sur un piétement d...
Zoom

Buffet bas en bois laqué à décor polychrome et or de Pierre Bobot (1902-1974)

Référence - 2234

Buffet bas à abattant et deux portes en bois laqué à décor polychrome rehaussé à l’or figurant des plantes et des animaux aquatiques. Il repose sur un piétement d...

4,300€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous
Ajouter au panier

Type d'objet

Matériaux

Taille

Iconographie

Description

Buffet bas à abattant et deux portes en bois laqué à décor polychrome rehaussé à l’or figurant des plantes et des animaux aquatiques.

Il repose sur un piétement d’inspiration asiatique. Signé sur le panneau droit : "Pierre Bobot" et "Prs B". L'intérieur découvre un grand compartiment pour le rangement. Bon état, avec quelques légères traces d'usure.

 

Pierre BOBOT (Paris, 1902-1974) est un talentueux laqueur français, élève de l'École Bernard Palissy et, à partir de 1921, de l'École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs. Au début de sa carrière, il travaille chez un restaurateur de laques anciens chinois : il s'initie ainsi à de difficiles techniques qui l'intéressent et décident de sa vocation. Il expose depuis 1932 aux Salons d'Automne puis à ceux des Artistes Décorateurs et de la Nationale des beaux-arts. Il collabore avec Leleu, Dominique, Jallot, Pascaud et compose parfois lui-même des meubles entièrement laqués ou incrustés de motifs ornementaux. Des oeuvres de Bobot acquises par la Ville de Paris et par l'État figurent à l'Hôtel de Ville, au Mobilier National, au Ministère de la Reconstruction, à l'Hôtel des Tabacs. Il exécute les panneaux offerts par le Président de la République à la Reine Juliana, et fait d'importants travaux pour les compagnies maritimes françaises et pour le paquebot hollandais "Orange". Technicien éprouvé, Pierre Bobot sait apprécier la beauté propre à la laque, aime les irisations d'or et d'argent et a souvent remis en honneur les laques gravées à l'imitation des anciennes laques chinoises dites de "Coromandel". Il obtient aussi d'intéressants effets en superposant deux laques d'épaisseurs différentes : fond uni sur lequel se détachent des motifs ornementaux, fleurs, oiseaux, voire scènes anecdotiques, en relief. Il conçoit ses panneaux comme prétexte à de grandes compositions décoratives dont il étudie le dessin et l'iconographie avec un soin tout particulier. Une rétrospective lui a été consacré au Musée Carnavalet, d’octobre 2002 à février 2003.


Circa : 1940
Dim: L:85cm, P:40cm, H:87cm.

Retour en haut