Mon panier
Aucun article
» » » Paire de cassolettes en Blue John et bronze doré
Paire de cassolettes en Blue John et bronze doré
Zoom

Paire de cassolettes en Blue John et bronze doré

Référence - 2751

Rare paire de cassolettes en Blue John et bronze doré, ornées de bustes de femmes ailées. Travail anglais du XIXe siècle.

7 500€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous

Ajouter au panier

Frais de Port Offerts

Epoque / Style

Matériaux

Taille

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Rare paire de cassolettes tripode en Blue John et monture en bronze doré, finement ciselée de feuillages. Le piétement est orné de bustes de femmes ailées tenant des guirlandes, se terminant par des pieds de bélier. L'ensemble repose sur une base circulaire et trois pieds toupie. Le col et la base des cassolettes sont décorés de frises de perles en bronze doré. Travail anglais du XIXe siècle.

 

Circa :1810
Dim: L:11cm, P:11cm, H:30cm.


Rapport de condition

En très bon état général, avec minuscules éclats sur la bordure des couvercles.

 

Documentation

La Blue John est une variété de fluorite très recherchée, particulièrement prisée au XVIIIe et au début du XIXe siècle, en tant qu'ornement de vases. C'est une pierre translucide avec des lamelles bleu-mauve, parfois jaunes, dont Matthew Boulton de Birminghan fit sa spécialité dans les années 1760. Matthew Boulton (1728-1809) était un riche industriel britannique, fils d'un fabricant de petits objets métalliques. Gérant et héritier de l'entreprise de son père, il l'agrandit et construisit une manufacture à Soho près de Birminghan. Boulton y adopta les techniques les plus récentes et se diversifia dans la production de pièces en argent, de dorure au mercure et d’autres objets décoratifs.

 

Vers la fin des années 1760, les vases décoratifs étaient à la mode et Boulton commercialisa de nombreuses pièces dorées au mercure. D'abord en céramique, puis en marbre ou autres pierres décoratives tels que la Blue John, ses vases étaient richement ornés de bronzes dorés. En mars 1770, Boulton vendit plusieurs vases à la reine Charlotte, l’épouse de George III. Il organisa des ventes chez Christie’s en 1771 et 1772 qui permirent de faire connaître ses produits. L’engouement pour ce type de vases cessa au début des années 1770, et la dorure au mercure fut abandonnée par l’entreprise en 1779.

 

L'origine du nom Blue John n'est pas connue. Il dériverait du bleu-jaune français, qui signifie "bleu-jaune". L’histoire raconte que la Blue John a été exportée en France où elle a été utilisée sous le règne de Louis XVI (1774-1791). Cependant, il n’existe aucune trace archivistique d’une Bleu John étant exportée vers la France au XVIIIe ou XIXe siècle.

 

Au Royaume-Uni, le bleu fluorite connu sous le nom Blue John se trouve dans les mines de Derbyshire en Angleterre, dans les cavernes de Castletown. Aujourd’hui, les veines ne sont exploitées qu’à Blue John Cavernet à proximité de Treak Cliff Cavern.

 

Bibliographie : Treak Cliff Cavern, Castleton.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Paire de cassolettes en Blue John et bronze doré (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut