Mon panier
Aucun article
» » » Console en acajou d'époque Empire, estampillée KOLPING
Console en acajou et placage d'acajou ouvrant à un tiroir en ceinture, surmonté d'un plateau en marbre veiné. Ornementation en bronze doré composée d'effigies antiques et de...
Zoom

Console en acajou d'époque Empire, estampillée KOLPING

Référence - 2047

Console en acajou et placage d'acajou ouvrant à un tiroir en ceinture, surmonté d'un plateau en marbre veiné. Ornementation en bronze doré composée d'effigies antiques et de...

6,500€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous
Ajouter au panier

Epoque

Matériaux

Description

Console en acajou et placage d'acajou ouvrant à un tiroir en ceinture, surmonté d'un plateau en marbre veiné.

Ornementation en bronze doré composée d'effigies antiques et de deux figures allégoriques de la Victoire tenant une couronne de laurier. Piétement formé par deux pieds droits à l'arrière et deux pieds en console, se terminant par des pieds griffes, à l'avant. Cette console est estampillée à plusieurs reprises par l'ébéniste Othon Kolping.

 

Othon Kolping (1775-1853), menuisier-ébéniste actif dans la première moitié du XIXe siècle. Établi vers 1804 place Saint-Antoine, il habitait rue Saint-Nicolas-Saint-Antoine en 1827, rue du Faubourg-Saint-Antoine dans les années 1830, au 23 rue Saint-Nicolas en 1848 et enfin, au 87 rue de Montreuil en 1853. Kolping reçut plusieurs commandes officielles sous l'Empire et les monarchies qui suivent. En 1811, il réalise pour le Garde-meuble impérial trois couchettes en acajou avec baldaquins. En 1823 et 1827, il obtint une mention honorable aux expositions des produits de l'industrie française. Le Mobilier National possède plusieurs de ses meubles.


Circa : 1810
Dim: L:100cm, P:43cm, H:92cm.

Retour en haut