Mon panier
Aucun article
» » » 4 dessins académiques d'après la bosse et d'après nature
Dessins académiques, XIXe siècle
Zoom

4 dessins académiques d'après la bosse et d'après nature

Référence - 2889-4

4 dessins académiques illustrant 3 études d'après nature (dont 2 études de nu masculin) et une étude d'après moulage. Signés "V. Geoffroy" et datés 1896 à 1898.

1 400€
Contactez-nous

Frais de Port Offerts

Type d'objet

Matériaux

Iconographie

Partager :
Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Quatre dessins académiques à la mine de plomb représentant trois études d'après nature (dont deux études de nu masculin) et une étude d'après moulage, ou d'après la bosse, typiques de l'enseignement artistique académique au XIXe siècle :

 

1 - Académie d’homme assis sur une sellette, signée et datée en haut à droite : "V. GEOFFROY", "22 j[...] 98"

2 - Académie d’homme debout, s'appuyant contre une colonne, signée et datée en haut à droite : "V. GEOFFROY 17/11 97"

3 - Buste d'enfant, signé et daté en haut à droite : "V. Geoffroy", 6 avril 98

4 - Pompier s'apprêtant à grimper sur une échelle, signé et daté en haut à gauche : "V. GEOFFROY 1896 15 Janvier"

 

Les dessins de nu, appelés "académies", ont été réalisés à partir de modèles vivants posant dans l'atelier. Ils permettaient aux élèves peintres et sculpteurs d'étudier l'anatomie. Le dessins d'après moulages était un exercice classique et rigoureux, permettant d’appréhender les notions de construction et de valeurs, et à la fois de maîtriser les canons esthétiques antiques.

 

Ces dessins ont été réalisés par V. Geoffroy entre 1896 et 1898. Tous sont scrupuleusement signés et datés. Quatre autres études de nu masculin signées V. Geoffroy sont disponibles.

 

Circa :1896

Dim. sans cadre : L:48cm, H:62,5cm.

Dim. avec cadre : L:52,5cm, P:1cm, H:67,7cm.

 

Les dimensions varient légèrement selon les dessins.

Rapport de condition
En bon état général, le papier avec légère usure du temps. Cadres neufs.

Documentation
Au XIXe siècle, l'enseignement artistique commençait, pour les élèves, par la copie de modèles gravés. Il se poursuivait au sein de l'École des beaux-arts, avec des cours de dessin, considéré par le milieu académique comme le fondement rationnel des arts. Les ateliers pratiques de peinture et de sculpture s'effectuaient jusqu'en 1863 dans des ateliers privés. Les séances quotidiennes de dessin étaient alternativement consacrées aux deux exercices traditionnels de la pédagogie académique, le dessin d'après nature, réalisé à partir d'un modèle professionnel posant sur une estrade, et le dessin d'après la bosse, à partir du moulage en plâtre d'une statue antique.

L'académie - représentation du corps humain nu d'après la nature ou d'après la bosse - était la base de toutes les études et les élèves devaient s'y exercer chaque jour.

V. Geoffroy a certainement suivi cette formation académique, qu'il ait ou non été inscrit à l'École des beaux-arts. En effet, l'apprentissage des arts étant organisé de façon pyramidale, l'Académie imposait à tous les échelons les exercices qui étaient en usage à l'École.

Bibliographie
Alain Bonnet, Véronique Goarin, Hélène Jagot, Emmanuel Schwartz, Devenir peintre au XIXe siècle : Baudry, Bouguereau, Lenepveu, Fage éditions, Lyon, 2007.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur 4 dessins académiques d'après la bosse et d'après nature (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut