Mon panier
Aucun article
» » » Deux bustes en pendant dans le goût de Carrier-Belleuse (1824-1887)
Deux bustes de femme en terre cuite dans le goût d'Albert Ernest Carrier-Belleuse. Les cheveux relevés en hauteur se massent sur le haut de la tête en boucles...
Zoom

Deux bustes en pendant dans le goût de Carrier-Belleuse (1824-1887)

Référence - 1448

Deux bustes de femme en terre cuite dans le goût d'Albert Ernest Carrier-Belleuse. Les cheveux relevés en hauteur se massent sur le haut de la tête en boucles...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Deux bustes de femme en terre cuite dans le goût d'Albert Ernest Carrier-Belleuse. Les cheveux relevés en hauteur se massent sur le haut de la tête en boucles et s'échappent en larges vagues sur leurs épaules. L'une d'entre elles porte un petit diadème. Leurs visages souriants et très expressifs sont tournés de trois quarts l'un vers l'autre. L'une des femmes a les yeux fermés est semble plongée dans une douce rêverie. Elles sont habillées de tuniques plissées, largement décolletées. Les deux bustes reposent sur de socles à gradins. Quelques éclats.

 

Albert Ernest Carrier-Belleuse (1824-1887) débute au Salon de 1850 avec deux médaillons en bronze. Après un court séjour dans le Staffordshire, de retour à Paris, sa notoriété est grandissante. Il travaille pour l'église Saint-Augustin, les Tuileries, le Louvre, l'Hôtel de Ville, l'Opéra, le Théâtre français, etc. D'une exceptionnelle fécondité, il réalise de nombreux bustes, de petits groupes,, de statuettes, de personnages historiques ou contemporains, de nus, de scènes de genre qui tous connaissent, sous le Second Empire, un succès considérable. Ses oeuvres sont réalisées en terre cuite, en marbre, en plâtre et en bronze. Son art naturaliste est séduisant, plein de vie et de mouvement. "Carrier a été longtemps, écrira plus tard Paul Mantz, l'infatigable artisan des élégances souriantes et des grâces mouvementées". En cela, on le considère comme l'un des précurseurs de l'Art nouveau.

Bibliographie: Pierre Kjellberg, Les bronzes du XIX° siècle. Dictionnaire des sculpteurs, Paris, les Editions de l'Amateur, 1989, pp. 189-190.
 

 

Circa : 1880
Dim: L:30cm, P:15cm, H:54cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Deux bustes en pendant dans le goût de Carrier-Belleuse (1824-1887) (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris