Mon panier
Aucun article
» » » Deux groupes d'angelots en porcelaine de Ludwigsburg Allemagne, fin du XVIIIe siècle
Deux groupes en porcelaine polychrome de Ludwigsburg (Allemagne, Wurtemberg). L'un représente deux anges Cupidon ceints de draperies, jouant avec trois oiseaux sortis d'un cage. Le deuxième figure deux...
Zoom

Deux groupes d'angelots en porcelaine de Ludwigsburg Allemagne, fin du XVIIIe siècle

Référence - 2281

Deux groupes en porcelaine polychrome de Ludwigsburg (Allemagne, Wurtemberg). L'un représente deux anges Cupidon ceints de draperies, jouant avec trois oiseaux sortis d'un cage. Le deuxième

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Deux groupes en porcelaine polychrome de Ludwigsburg (Allemagne, Wurtemberg).

L'un représente deux anges Cupidon ceints de draperies, jouant avec trois oiseaux sortis d'un cage. Le deuxième figure deux angelots assis sur une base rocheuse, tenant des grappes de raisin. Ils sont accompagnés d'une chèvre. Les deux groupes portent sur la base la marque de la Manufacture de Ludwigsburg. Bon état général, petit éclat à l'oreille de la chèvre.

 

La Herzoglich achte Porcelaine Fabrique (Fabrique ducale de véritable porcelaine) de Ludwigsburg fut fondée par décret du duc régnant Charles-Eugène de Wurtemberg, le 5 avril 1758. Le premier directeur nommé fut Johann-Gottfried Trothe. La manufacture connut son plein épanouissement sous la direction de l'arcaniste Joseph-Jakob Ringler (1760-1767) et du chef des modèles I.-W.-Chr. Beyer. La production de figurines traduit par son style le passage du rococo au classicisme. Dès le début de son activité, on vit se développer à Ludwigsburg des figurines d'un style très original, et un style de peintures très rococo qui venait vraisemblablement de Gottlieb-Friedrich Riedel (1759-1779) ; mais il fut de plus en plus abandonné après 1762 sous l'influence de Beyer, Feretti et Lejeune qui introduisirent dans la plastique une prééminence de la figure humaine. Le passage au classicisme s'accomplit à l'époque de Wilhelm Beyer. Ludwigsburg fut la première manufacture de porcelaine en Allemagne à adopter le style classique. L'administration de la manufacture fut reprise après 1802 par le duc Frédéric de Wurtemberg, affermée en 1817, reprise en 1819 et définitivement abandonnée en 1824 par un décret du roi Guillaume Ier.

 

Bibliographie : Ludwig Danckert, Manuel de la porcelaine européenne, Paris, Bibliothèque des Arts, pp. 252-253.


Circa : 1790
Dim: L:21cm, P:11cm, H:18,5cm.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Deux groupes d'angelots en porcelaine de Ludwigsburg Allemagne, fin du XVIIIe siècle (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris