Mon panier
Aucun article
» » » Garniture de cheminée en lapis lazuli, vermeil et émail, Vienne, XIXe siècle
Garniture de cheminée en lapis lazuli, vermeil et émail, Vienne, XIXe siècle
Zoom

Garniture de cheminée en lapis lazuli, vermeil et émail, Vienne, XIXe siècle

Référence - 4543

Ensemble pendule et paire de vases, monture en vermeil à riche décor de feuillages, de volutes et de bustes de femmes ailées. Petit cadran circulaire en émail...

25 000€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous
Ajouter au panier

Epoque / Style

Matériaux

Taille

Iconographie

Description

Rare ensemble composé d’une pendule et d’une paire de vases avec monture en vermeil à riche décor de feuillages, de volutes et de bustes de femmes ailées. Les vases coniques comportent deux anses en forme de rinceaux, ornées de masques et de grotesques, surmontées de figures féminines tenant des orbes. L’horloge avec cadran circulaire en émail peint d'oiseaux et de rinceaux, est posé sur une base à pans et couronné d'un putto. Sur le revers du cadran, une composition allégorique représentant le temps qui passe, avec deux personnages symbolisant l'alternance du Jour et de la Nuit, disposées autour d'un sablier central. Mouvement nettoyé, révisé et en état de fonctionnement. Chaque pièce repose sur quatre pieds griffe.

 

Poinçons du maître orfèvre : HB pour Hermann Böhm ou Boehm.

Travail viennois du milieu du XIXème siècle.

 

Actif de 1866 à 1922 à Vienne, Hermann Böhm est connu pour ses peintures sur émail et notamment ses scènes mythologiques. Ses œuvres présentées à l’exposition internationale Welt-Ausstellung à Vienne en 1873, sont exportées en France, en Italie, en Suisse et aux États-Unis.

 

Les pendules de table en argent, placage de lapis lazuli et émaux de couleurs à riche décor ajouré de rinceaux et volutes, bustes de femmes ailées, masques de faunes, athéniennes, masques de grotesques, chimères, putti... sont caractéristiques de la seconde moitié du XIXème siècle, à Vienne. Des orfèvres comme Hermann Bohm s'inspirent des collections de cabinets princiers et des trésors de la Wunderkammer du Kunshistoriches Museum de Vienne. La thématique liée à la Renaissance encore très en vogue à cette époque, fait de ce travail typique le parfait témoignage de toute une tradition héritée des Habsbourg.


Circa : 1860
Dim: L:13cm, P:13cm, H:31cm.

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris