Mon panier
Aucun article
» » » Gouaches néoclassiques : Trois Muses
Gouaches néoclassiques : les Muses de la mythologie
Zoom

Gouaches néoclassiques : Trois Muses

Référence - 2700

Gouaches de style pompéien représentant trois Muses de la mythologie grecque : Clio, Melpomène et Thalia. Époque néoclassique.

3 400€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous

Ajouter au panier

Frais de Port Offerts

Type d'objet

Epoque / Style

Matériaux

Taille

Iconographie

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Ensemble de gouaches de style pompéien représentant trois des neuf Muses de la mythologie grecque : Clio, Melpomène et Thalia. Chaque muse incarne et protège une forme d'art et de science. Clio est la muse de l'histoire. Elle est couronnée de laurier et porte le volumen, une sorte de papyrus pour l'écriture. Assise sur un trône, elle a à ses pieds un panier avec plusieurs rouleaux de papyrus. En partie inférieure, une allégorie de l'histoire avec des attributs guerriers.

 

Melpomène est la muse de la tragédie. Elle tient le sceptre et un masque de tragédie. Melpomène est debout sur un socle marqué en grec "ΜΕΛΠΟΜΕΝΗ ΤΡΑΓΩΔΙΑΝ" (Melpomene - Tragodian). En partie basse, des cygnes représentant une allégorie de la tragédie.

 

Thalia est la muse de la comédie. Elle est couronnée de lierre et tient un masque pour représenter la comédie. Sur le socle il y a l'inscription "ΘΑΛΕΙΑ ΚΩΜΟΛΙΑΝ" (Thaleia - Komodian). La scène allégorique illustre ici la comédie, avec deux oiseaux se becquetant et des instruments de musique.

Probablement travail italien d'époque néoclassique. Chaque gouache comporte une baguette dorée moderne.

 

Circa :1790

Dim. sans cadre : H:42cm, L:32cm.

Dim. avec cadre : H:47cm, L:37cm.

Rapport de condition

En très bon état, avec légères tâches par endroit.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Gouaches néoclassiques : Trois Muses (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut