Français English Chinois

Antiquités & Arts Décoratifs

» » » Groupe en biscuit d’après L’Alliance ou l’Hymen de Louis-Simon Boizot provenant de la manufacture de Samson
Groupe en biscuit représentant les figures idéalisés du jeune Charles Philippe, Comte d’Artois et de Marie Thérèse de Savoie. Les deux époux sont assis l’un à côté de...
Zoom

Groupe en biscuit d’après L’Alliance ou l’Hymen de Louis-Simon Boizot provenant de la manufacture de Samson

- 1384

Groupe en biscuit représentant les figures idéalisés du jeune Charles Philippe, Comte d’Artois et de Marie Thérèse de Savoie. Les deux époux sont assis l’un à côté de l’autre se tenant par la main tandis que le jeune Hymen, dieu du mariage placé derrière le couple, enflamme avec son flambeau nuptial les cœurs sur un autel décoré de guirlandes de fleurs. Deux amours jouent avec des carquois sur la droite et un couple de colombes se becquètent à l’arrière. Marque apocryphe de Sèvres en creux sous la base : deux "L" entrelacés et "C 1". En réalité produit par la manufacture de Samson.

Le mariage de Charles Philippe de France, Comte d'Artois, frère cadet du Dauphin et futur roi Louis XVI avec Marie-Thérèse de Savoie, troisième fille de Vittorio Amadeo III, roi de Sardaigne a eu lieu à Versailles le 16 novembre 1773. Trois jours plus tôt, le sculpteur Louis Simon Boizot (1743-1809) nommée cette même année à tête de l'atelier de sculpture à la manufacture de Sèvres, présentait au Comte d'Artois un nouveau modèle en biscuit d'un group commémoratif de leur mariage nommé L’Alliance ou l’Hymen. En 1773, Boizot travaille avec Pierre-Philippe Thomire (1751-1843) pour le Comte d’Artois et le groupe a probablement été destiné à encourager la faveur du Comte. Notre biscuit est une édition d’époque Napoléon III d’après le modèle de Boizot, provenant de la manufacture de Samson. Fondée à une toute petit échelle en 1845 par Edme Samson (1810-1891), la maison Samson se fit une spécialité de la reproduction des pièces de tout sorte, des céramiques chinoise, porcelaines de Japon, des faîences de Rouen, Marseille, Strasbourg et Sèvres, bénéficiant d’un très grand succès auprès de la bourgeoisie au XIXe siècle qui pouvait ainsi s’offrir des pièces semblables à celles possédés par les grands collectionneurs et musées. Samson s’adressait cependant à une clientèle de luxe, française et étrangère, dont on peut citer Henry Ford II, Douglas Dilon et les Agnelli.


Circa : 1870
Dim: L:33cm, P:23cm, H:33cm.
 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter en pdf
Hors stock OBJET VENDU


Informations
Mon Panier
Aucun article
chqkdo
bouton-recommander-ami
bouton-livredor
Affiliation