Mon panier
Aucun article
» » » Groupe en biscuit de porcelaine "La ronde des amours", XIXe siècle
Groupe en biscuit de porcelaine figurant quatre putti dansant sur une terrasse rocailleuse. Ils tiennent respectivement une rose, une insecte et un coquillage. Ils sont regroupés autour d'un rocher...
Zoom

Groupe en biscuit de porcelaine "La ronde des amours", XIXe siècle

Référence - 2312

Groupe en biscuit de porcelaine figurant quatre putti dansant sur une terrasse rocailleuse. Ils tiennent respectivement une rose, une insecte et un coquillage. Ils sont regroupés autour d'un

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Groupe en biscuit de porcelaine figurant quatre putti dansant sur une terrasse rocailleuse.

Ils tiennent respectivement une rose, une insecte et un coquillage. Ils sont regroupés autour d'un rocher central, sur lequel triomphe un cinquième Amour, couronné de feuilles de vigne et tenant une coupe, attributs de Bacchus. Bacchus (ou Dionysos) était le dieu du vin, de l'ivresse, des débordements et de la nature dans la mythologie gréco-romaine. Bacchus enfant ou encore des putti dansant ou faisant de la musique sont des sujets chers au XIXe siècle, qui permettent de mettre en scène de jeunes enfants aux formes rondes et mines rieuses. Notre groupe repose sur une base circulaire décorée d'entrelacs et de motifs floraux. Marqué "R" traversé d'une flèche en bleu. 4 doigts d'un des putti manquants.


Circa : 1880
Dim: L:13,5cm, P:13,5cm, H:24cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Groupe en biscuit de porcelaine "La ronde des amours", XIXe siècle (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris