Français English Chinois

Antiquités & Arts Décoratifs

» » » "La douleur d'Orphée" de Raoul Verlet (1857-1923)
Épreuve en bronze à patine brune figurant Orphée, poète mythique de Thrace, debout sur un roc, sa lyre et Cerbère à ses pieds. Dans la mythologie grecque, Cerbère est le...
Zoom

"La douleur d'Orphée" de Raoul Verlet (1857-1923)

- 1772

Épreuve en bronze à patine brune figurant Orphée, poète mythique de Thrace, debout sur un roc, sa lyre et Cerbère à ses pieds. Dans la mythologie grecque, Cerbère est le chien à trois têtes gardant l'entrée des Enfers. Il fait allusion à l'épisode le plus célèbre de l'histoire d'Orphée: celui de sa descente aux Enfers. A la mort de son épouse Eurydice, Orphée décide d'aller la chercher au royaume des morts. Par son chant suave, il réussit à émouvoir les divinités infernales, qui acceptent de laisser partir la jeune femme, à condition qu'Orphée ne se retourne pas pour la regarder avant d'avoir atteint la lumière du jour. Mais le poète ne peut résister au désir de voir son épouse et se retourne, en la perdant ainsi définitivement. Désespéré, il remonte seul sur Terre. Cet épisode a beaucoup inspiré les artistes qui le représente souvent sur le chemin de retour alors qu'il s'apprête à se retourner vers Eurydice ou encore après l'avoir perdue, criant sa douleur.

Signée en creux sur la base: "Raoul Vernet". Fonte et édition ancienne F. Barbedienne Fondeur Paris. Cachet "Réduction mécanique A. Collas". Époque XIXème siècle. Cette sculpture est en très bon état et se remarque par la finesse des détails.

 

Raoul Verlet étudie la sculpture à Bordeaux de 1884 à 1886, puis est admis à l’Ecole des beaux-arts de Paris où il devient l'élève de Jules Cavelier et de Louis-Ernest Barrias. Il expose au Salon, de 1880 à 1914, de nombreux bustes et statues de personnalités et quelques figures dont l’une des plus connues, « La Douleur d’Orphée » en plâtre (le bronze, érigé place Malesherbes à Paris, sera détruit en 1942). Très en vue de son vivant, Verlet est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1893 et officier en 1900. En 1910, il est élu membre de l’Institut. Plusieurs oeuvres de Raoul Verlet ont été éditée en bronze, notamment une des figures du monument du Guy de Maupassant, « La Rêverie », par Thiébaut et « La Douleur d’Orphée », dite aussi « Orphée et Cerbère », par Barbedienne.

 

Bibliographie : Un modèle similaire est reproduit dans l'ouvrage de Pierre Kjellberg « Les bronzes du XIXe siècle. Dictionnaire des sculpteurs », Éditions de l'Amateur, 2000, p. 639.


Circa : 1890
Dim: L:24cm, P:22cm, H:62cm.
 

Scannez le code pour accéder à cet article sur votre mobile
Exporter en pdf
Hors stock OBJET VENDU

Epoque

Matériaux


Informations
Mon Panier
Aucun article
chqkdo
bouton-recommander-ami
bouton-livredor
Affiliation