Mon panier
Aucun article
» » » La Source, Manufacture GILLE jeune - Vion et Baury (1836-1889)
Un élégant biscuit de porcelaine dure représentant un sujet à l'antique. La Source est personnifiée par une jeune femme versant de l'eau d'une jarre. Elle est coiffée...
Zoom

La Source, Manufacture GILLE jeune - Vion et Baury (1836-1889)

Référence - 1447

Un élégant biscuit de porcelaine dure représentant un sujet à l'antique. La Source est personnifiée par une jeune femme versant de l'eau d'une jarre. Elle est coiffée...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

 

 

Un élégant biscuit de porcelaine dure d'une paire, représentant un sujet à l'antique. La Source est personnifiée par une jeune femme versant de l'eau d'une jarre. Elle est coiffée d'un chignon haut décoré d'une coquille et habillée d'une tunique qui découvre l'une de ses épaules. Elle est légèrement penchée en avant et son visage est tourné vers la gauche. Derrière la femme, des roseaux indiquent qu'elle se trouve près d'une source. Son pendant, le Feu, est représenté par une jeune femme se réchauffant près d'une athénienne. Probablement d'après un modèle de Charles Baury. Marque en forme d'ancre bleue sous la base.

Gille dit Gille jeune (1798-1868) débuta comme vendeur des porcelaines de rebut dans la rue avant de louer une fabrique au 132 rue du Temple. Après quelques années, il se trouva à la tête d’un établissement de détail, consacrant son activité aux articles de fantaisie en biscuit qu’il faisait confectionner dans diverses fabriques. Le succès le détermina en 1836 d'installer sa propre manufacture dans de nouveaux locaux de vente au 28 rue du Paradis-Poissonnière. A son décès en 1868, ses collaborateurs, Théodore Vion et Martial Baury lui succédèrent et devinrent propriétaires de la manufacture. En 1875, la fabrique fut transférée à Choisy-le-Roi, et connut une grande extension. Après le décès de Baury en 1879, Théodore Vion resta seul propriétaire et fit faillite en 1889.

En 1858, Gille participa à l’Exposition des beaux-arts et de l’industrie de Toulouse et y présenta des bustes de l’Empereur et de l’Impératrice ainsi que des groupes intitulés La mère des amours et La Toilette de Vénus. Il fût par ailleurs l’un des porcelainiers français les plus remarqués à l’Exposition de Londres de 1851, notamment grâce à une grande figure en biscuit de Bernard Palissy. Lors de l’Exposition Universelle de 1855, Gille fut récompensé par la Légion d’Honneur et le brevet de fournisseur de l’Impératrice. Un guide du visiteur conseillait de voir la “belle exposition de Gille et d’y admirer un grand cerf blessé …”.

Une grande médaille récompensa aussi ses travaux à l’Exposition de Londres de 1862. Il est d’ailleurs le seul porcelainier parisien cité dans le Rapport de la section française pour ses figures en biscuit, remarquables par la perfection du travail et par leurs dimensions. A l’Exposition Universelle de 1867 à Paris, Gille expose à la fois dans le palais et dans le parc, des bustes de la famille impériale mais aussi des statues, des groupes et des vases exceptionnels pour orner les maisons et les jardins provenant toutes de ses ateliers. Une photographie de cette exposition conservée aux Archives Nationales montre notamment La Grande Source de Gille, un biscuit identique au notre mais de plus grande taille, aujourd’hui conservé au musée Adrien Dubouché. Vion et Baury continuèrent de participer à de grands événements comme l’Exposition Internationale de Londres de 1872, l’Exposition universelle de 1878 à Paris, l’Exposition d’Amsterdam de 1883 ou encore l’Exposition d’Anvers de 1885.

Certaines oeuvres de la Manufacture Gille jeune - Vion et Baury sont aujourd’hui conservées au musée du Louvre, au musée Carnavalet, au Château de Compiègne, au Musée des Arts Décoratifs de Paris et au Château de Blois.


Bibliographie: R. de Plinval de Guillebon, Les Biscuits de porcelaine de Paris XVIIIe-XIXe siècles, p. 257.
 

 

Circa : 1860
Dim: L:11cm, P:13cm, H:42cm.

 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur La Source, Manufacture GILLE jeune - Vion et Baury (1836-1889) (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris