Mon panier
Aucun article
» » » Lampadaire tripode d'après Jean Royère
Lampadaire tripode en fer laqué noir d'après un modèle de Jean Royère. Il est muni d'un bras de lumière à hauteur réglable (cinq positions) grâce à un système...
Zoom

Lampadaire tripode d'après Jean Royère

Référence - 1857

Lampadaire tripode en fer laqué noir d'après un modèle de Jean Royère. Il est muni d'un bras de lumière à hauteur réglable (cinq positions) grâce à un système...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Lampadaire tripode en fer laqué noir d'après un modèle de Jean Royère. Il est muni d'un bras de lumière à hauteur réglable (cinq positions) grâce à un système à crémaillère. Abat-jour de couleur jaune refait à neuf.

 

Jean Royère (1902-1981) était un décorateur parisien, acteur du courant moderniste d'après-guerre. A partir de 1931, il s’initie dans les ateliers d’ébénisterie du Faubourg Saint-Antoine à Paris. En 1934, il signe l’aménagement de la brasserie Carlton sur les Champs Élysées et rencontre un succès immédiat. C’est le début d’une carrière internationale qui le mènera jusqu'au début des années 1970. Décorateur de marque de l’avant-garde des années 50, Royère aborde tous les types de décoration et ouvre des agences au Proche-Orient et en Amérique Latine. Il initie un style original alliant couleurs vives, formes organiques et raffinées, matériaux précieux, et répertoire empreint de poésie. On y retrouve l'esprit fonctionnel du design scandinave, mais aussi l'ornement et le sens du détail du design italien.


Circa : 1950
Dim: L:30cm, P:64cm, H:184cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Lampadaire tripode d'après Jean Royère (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris