Mon panier
Aucun article
» » » Ménagère de couverts en argent d'époque Napoléon III, orfèvre Odiot
Ménagère de couverts en argent par l'orfèvre Odiot
Zoom

Ménagère de couverts en argent d'époque Napoléon III, orfèvre Odiot

Référence - 2566

Ménagère de couverts en argent à 109 pièces. Armoiries et blason avec couronne comtale. Poinçon Minerve et poinçon de l'orfèvre Odiot.

9 400€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous

Ajouter au panier

Frais de Port Offerts

Matériaux

Taille

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Ménagère de couverts en argent réalisée par la Maison Odiot.

Modèle à rangs de perles et feuilles d'acanthes. Ce service de couverts de table est composé de 109 pièces réparties comme suit :

 

- 10 cuillères à soupe

- 10 cuillères à dessert

- 5 cuillères à café

- 35 fourchettes

- 11 petites fourchettes

- 17 grands couteaux avec manche en argent et lame en métal

- 9 petits couteaux avec lame et manche en argent

- 4 petits couteaux avec lame en métal et manche argent

- 1 pince à sucre

- 2 couverts à salade avec manche en argent et extrémités en bois

- 2 cuillères à sauce

- 1 louche

- 2 cuillères à saupoudrer.

 

Les pièces sont armoiriées et comportent un blason avec couronne comtale, ainsi que plusieurs poinçons :

- poinçon Minerve Argent 1er titre (à partir de 1838)

- poinçon du fabricant avec initiales "E" et "C" dans un losange

- poinçon de l'orfèvre ODIOT.

 

Poids brut total : 10200 gr.

 

La ménagère en argent est présentée dans son écrin d'origine en bois, marqué "Odiot orfèvre à Paris". L'intérieur est en velours rouge et le couvercle est orné d'une petite plaque en laiton avec les même armoiries.

 

Circa :1850
Dim: L:54cm, P:32cm, H:25,5cm.


Rapport de condition

En bon état général, avec quelques tâches d'oxydation par endroits. Complet.


Documentation

Fondée en 1690, la Maison Odiot conquiert sa notoriété sous le règne de Louis XV avec Jean Baptiste Gaspard Odiot, reconnu comme l’un des meilleurs orfèvres de son temps. Mais la gloire de cette maison est assurée surtout grâce à Jean-Baptiste-Claude Odiot, l'un des plus illustres orfèvres français sous l'Empire et la Restauration. Sans avoir jamais été l'orfèvre attitré ni de Napoléon Ier, ni du roi Louis XVIII, Odiot a créé, au début du 19e siècle, la maison d'orfèvrerie la plus florissante et la plus fréquentée par les grandes cours européennes de son temps. Odiot a livré des services d'argenterie d'exception et des pièces prestigieuses comme le berceau du Roi de Rome, ou encore l'épée du sacre de Napoléon. La renommée de cette maison a gagné toute l'Europe. Les Odiot ont dirigé cette entreprise jusqu’en 1906.

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Ménagère de couverts en argent d'époque Napoléon III, orfèvre Odiot (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris