Mon panier
Aucun article
» » » Paire de bougeoirs en porcelaine dure polychrome et or
Paire de bougeoirs en porcelaine dure
Zoom

Paire de bougeoirs en porcelaine dure polychrome et or

Référence - 2872

Deux bougeoirs en porcelaine de Paris polychrome, ornés de personnages orientaux et de motifs floraux sur fond rose. Signés Cassé Maillard.

2 800€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous

Ajouter au panier

Partager :
Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Paire de bougeoirs en porcelaine de Paris à décor polychrome et or composé de personnages orientaux dans des cartouches et de motifs floraux sur fond rose. Les cartouches sont bordés de petites perles en relief. Chaque flambeau repose sur un piédouche orné d'une frise en relief or à la molette. Marque olographe sous la base : "Cassé Maillard Bd Italiens n°19 Paris". Paris, époque Restauration.

Circa :1830
Dim: L:11cm, P:11cm, H:23,5cm.

Rapport de condition
En bon état général, avec usure à l'or au niveau des bobèches.

Documentation
Cassé-Maillard ou Chapelle-Maillard (1806-1856 ?) sont deux décorateurs et marchands actifs à Paris dans la première moitié du XIXe siècle, où ils occupent différentes adresses : rue Quincampoix n°168, rue du faubourg Saint-Denis n°19 puis n°14, et enfin, boulevard des Italiens n°19.

Le peintre et doreur Chapelle s'installe comme décorateur à Paris en 1806. Un "Chapelle fils" avait en 1814, rue Quincampoix, un atelier de décoration où, en 1834, il employait 25 à 30 ouvriers. A l'exposition de 1834, il présentait des blancs de Jacob Petit décorés par lui. Ce peintre décorateur Chapelle s'associa vers 1840 avec Mme Maillard "A la corbeille de fleurs", installée depuis 1819 au 19, boulevard des Italiens.

En 1831, l'Almanach du Commerce mentionnait "Cassé-Maillard", puis celui de 1840 citait simultanément Chapelle Maillard boulevard des Italiens, et Chapelle 19 faubourg St-Denis. Le nom de Chapelle-Maillard était encore mentionné en 1856.

Une facture de 1851, à en-tête de Chapelle fils, listait les divers bibelots à la mode : petits bougeoirs rocaille et fleurs, sabots, presse-papiers, etc. Diverses marques apposées sur les porcelaines, avec l'indication des adresses successives des deux collaborateurs, permettent de dater une production très soignée de pièces de table et d'ornement avec des décors au Chinois ou d'autres personnages évoquant le XVIIIe siècle.

Bibliographie
Régine Plinval de Guillebon, Faience et porcelaine de Paris XVIIIe-XIXe siècles, Paris, 1995, p. 338 : Cassé Maillard (1806-1856 ?).

 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Paire de bougeoirs en porcelaine dure polychrome et or (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut