Mon panier
Aucun article
» » » Paire de brûle-parfum en porcelaine de Vienne
Paire de brûle-parfum  en porcelaine de Vienne
Zoom

Paire de brûle-parfum en porcelaine de Vienne

Référence - 300

Une paire de brûle-parfum en porcelaine de Vienne en forme de vases à fleurs.Ces brûle-parfum repose sur quatre pieds en forme de feuilles rehaussées de vert et...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Une paire de brûle-parfums en porcelaine de Vienne en forme de vases à fleurs. Chaque brûle-parfum repose sur quatre pieds en forme de feuilles rehaussées de vert et d'or au centre desquelles se trouve le brûleur, lui aussi présentant des décors floraux. Le couvercle des brûleurs est percé de petits trous permettant au parfum de s'échapper à travers le bouquet. La partie supérieure est composée d'une cassolette à deux anses dont la panse est décorée d'un bouquet de fleurs et d'un couvercle orné très finement de fleurs polychromes en relief.

 

Dans la première moitié du XVIIIème siècle, la manufacture de Meissen occupait une place incontestée de chef de file, ce qui tenait en partie au fait qu'elle n'avait pas de concurrentes sérieuses. La chance des autres manufactures allemandes résida dans le fait que, pendant la guerre de Sept ans, Frédéric le Grand agit sans le vouloir sur la politique commerciale de son pays en paralysant le développement de l'industrie de Meissen. Depuis 1718, une manufacture de porcelaine existait à Vienne mais malgré la beauté de ses premiers services, elle n'inquiétait guère Meissen. Comparés à la grande variété des formes des services de Meissen, ceux de la Vienne impériale paraissaient fort modestes. L'entreprise de Vienne a été fondée par un bourgeois, ce qui a sans doute marqué la production artistique. Claudius Innozenz Du Paquier est né à Trèves mais il était d'origine hollandaise. Avant de s'intéresser à la porcelaine, il avait été agent de guerre à la cour impériale. Sa carrière artistique commença lorsqu'il débaucha des ouvriers de Meissen pour créer une manufacture à Vienne. Logiquement certains ouvriers de Vienne partirent pour Meissen et ailleurs en Europe. La contribution principale de la manufacture de Vienne sous Du Paquier a été visiblement de répandre ses connaissances sur les secrets de la porcelaine, ce qui n'était pas l'usage. Une des oeuvres les plus importantes des premiers porcelainiers viennois fut certainement la décoration créée pour la salle du palais Dubsky à Brünn. Dans cette décoration la manufacture de Vienne eut un rôle de pionnier, les grandes décorations florales de la salle du palais Dubsky comptent parmi les premières du genre; ces fleurs "allemandes", telles qu'elles sont apparues à Vienne dès 1720-1725, ne se retrouvent sur les porcelaines de Meissen qu'à partir de 1740. La manufacture de Vienne resta pendant vingt six ans une entreprise privée; mais le poids de ses dettes avait alors augmenté si bien que la cour reprit l'entreprise et continua à l'exploiter.

 

Bibliographie: P. Wilhelm Meister, La porcelaine européenne du XVIIIe siècle, ed. Office du livre, Fribourg, 1980, p. 40.

 

 

Circa : 1750
Dim: L:17cm, P:8cm, H:17cm.

 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Paire de brûle-parfum en porcelaine de Vienne (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris