Mon panier
Aucun article
» » » Paire de flambeaux en bronze doré et patiné dans le goût de Meissonnier
Paire de flambeaux en bronze doré et patiné, décorés d'un putto s'accrochant au fût. Le fût torsadé, profondément sculpté de feuillages, est surmonté d'un binet en corolle...
Zoom

Paire de flambeaux en bronze doré et patiné dans le goût de Meissonnier

Référence - 2386

Paire de flambeaux en bronze doré et patiné, décorés d'un putto s'accrochant au fût. Le fût torsadé, profondément sculpté de feuillages, est surmonté d'un binet en corolle...

3,250€
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Description

Paire de flambeaux en bronze doré et patiné, décorés d'un putto s'accrochant au fût.

Le fût torsadé, profondément sculpté de feuillages, est surmonté d'un binet en corolle. Il repose sur une base mouvementée, ciselée d'oves, de volutes et de feuillages godronés. L'ornementation de ces flambeaux est typique du Rococo, style de décoration du XVIIIe siècle, qui a été largement repris et amplifié sous Napoléon III. Cette paire est inspirée d'un modèle de Juste-Aurèle Meissonnier.

 

Juste-Aurèle Meissonnier (1695-1750) est un architecte ornemaniste et orfèvre français. Considéré par ses contemporains comme le chef de file du style "Rococo", c'est un des artistes qui ont eu le plus d'influence sur le goût du XVIIIe siècle. Son talent lui valut la place d'orfèvre et de dessinateur de la chambre et du cabinet du roi de France. Ses recueils, comme le "Livre d'ornements inventez et dessinez par J.O. Meissonnier" (1734) ont contribué à la diffusion européenne du style rocaille. Il est l'un des premiers artistes à abandonner la symétrie pour adopter des modèles à faces inégales, des formes enroulées ou torsadées, des motifs de coquillages et de végétaux exubérants.


Circa : 1860
Dim: L:18cm, P:18cm, H:26cm.
 

Retour en haut