Mon panier
Aucun article
» » » Paire de vases en porcelaine de Paris à décor polychrome de fleurs et oiseaux
Une paire de vases en porcelaine de Paris sur socle carré avec des anses intégralement dorées, ornées de médaillons antiques à têtes de femmes. Sur fond bleu, des larges cartouches...
Zoom

Paire de vases en porcelaine de Paris à décor polychrome de fleurs et oiseaux

Référence - 4076

Une paire de vases en porcelaine de Paris sur socle carré avec des anses intégralement dorées, ornées de médaillons antiques à têtes de femmes. Sur fond bleu, des larges cartouches...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Description

Une paire de vases en porcelaine de Paris sur socle carré avec des anses intégralement dorées, ornées de médaillons antiques à têtes de femmes. Sur fond bleu, des larges cartouches polychromes se déploient des deux côtés des vases, ils représentent d'une part des bouquets de roses animés de papillons et mouches sur fond blanc, de l'autre des oiseaux sur fond de paysage. Les décors de fleurs d'inspiration romantique sont typiques des années 1820-1830. Exécutées en porcelaine ou encore en émaux champlevés de couleurs variées, les fleurs sont disposées en compositions variées et parfois très élaborées. La plus commune présentait les fleurs groupées dans un bouquet au centre d’un médaillon.


L'histoire de la porcelaine parisienne a commencé tard dans le XVIIIème siècle, soit dans les années 1770 lorsque le kaolin limousin fut commercialisé et que le monopole de la fabrication de la porcelaine qui protégeait la manufacture royale de Sèvres s'est trouvé bafoué. La Révolution française a durement secoué les industries parisiennes par ses attaques contre la riche aristocratie. Elle a cependant contribué à la multiplication des fabriques libérées définitivement du monopole de Sèvres. Ces fabriques, d'ailleurs, n'auront pour la plupart qu'une brève existence. Elle sont eu à souffrir des crises économiques nées des guerres napoléoniennes. L'essor maximum des porcelainiers parisiens date, malgré ces difficultés, des années 1820. Par la suite, leur nombre ne cesse de décroître, l'espoir de gagner beaucoup d'argent en faisant de la porcelaine ayant déçu. D'où la fermeture de manufacture ou leur déménagement en province. C'est pourquoi, il est cohérent d'appeler porcelaine de Paris, les porcelaines dures, non marquées mais datant de par leur style de la première partie du XIXème siècle.


Bibliographie :A Faÿ Hallé, La porcelaine européenne au XIX° siècle, Paris, 1983, ed. Office du livre, p 34.

 


Circa : 1820
Dim: L:19cm, P:cm, H:34cm.

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris