Mon panier
Aucun article
» » » Pendule en bronze doré représentant Psyché signé de Meyer
Très élégante pendule en bronze doré au mercure représentant une Nymphe ailée probablement Psyché assise près d'une lampe à huile et d'un carquois, en train d'ouvrir la...
Zoom

Pendule en bronze doré représentant Psyché signé de Meyer

Référence - 1392

Très élégante pendule en bronze doré au mercure représentant une Nymphe ailée probablement Psyché assise près d'une lampe à huile et d'un carquois, en train d'ouvrir la...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Très élégante pendule en bronze doré au mercure représentant une Nymphe ailée probablement Psyché assise près d'une lampe à huile et d'un carquois, en train d'ouvrir la boîte contenant une parcelle de la beauté de Perséphone acquise lors de sa dernière épreuve imposée par Vénus. Le cadran en bronze doré à chiffres romains signé "Meyer 158 rue Saint Honoré" et cerclé d'une guirlande de roses, repose sur une base rectangulaire ornée de deux couronnes de roses et de laurier transpercées d'un arc et d'une frise de raies de coeur. Mécanisme d'origine à fil en état de fonctionnement.

Jeune fille d'une extraordinaire beauté, Psyché suscite la passion de l'Amour qui, tous les soirs, vient lui rendre visite sous divers déguisements, en lui imposant de ne pas chercher à connaître son identité, sous peine de se voir abandonnée. Mais Psyché ne résiste pas à la tentation et s'approche de son amant en s'éclairant d'une lampe à huile. En se voyant trahi, Amour abandonne aussitôt la jeune fille. Partie à la recherche de son amant, elle arrive au palais de Venus qui soumet Psyché à une série d'épreuves qu'elle parvient à surmonter grâce à divers interventions divines. Pour sa dernière épreuve, elle doit mettre dans une boîte une parcelle de la beauté de Perséphone, la reine des Enfers. Elle réussit, mais sa curiosité la perd : pensant que la beauté de la déesse l'aidera à reconquérir Amour, Psyché ouvre la boîte et, aussitôt, plonge dans un profond sommeil, pareil à la mort. Toujours épris de Psyché, Amour la ranime doucement avec la pointe d'une de ses flèches, ce qui lui confère l'immortalité. Le dieu et la nouvelle déesse sont alors unis en présence de tout le Panthéon et un merveilleux banquet s'ensuit.

Bibliographie: Lucia Impelluso, Dieux et héros de l'Antiquité, Hazan, p. 220.

Circa : 1820
Dim: L:30cm, P:12cm, H:47cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Pendule en bronze doré représentant Psyché signé de Meyer (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris