Mon panier
Aucun article
» » » Pendule en porcelaine, émail et bronze doré, seconde moitié du XIX° siècle
Une pendule en porcelaine et bronze doré composée d'un vase sur piédouche, animé de cannelures ornées de motifs floraux à rehauts d'or et de rinceaux peints à l...
Zoom

Pendule en porcelaine, émail et bronze doré, seconde moitié du XIX° siècle

Référence - 1485

Une pendule en porcelaine et bronze doré composée d'un vase sur piédouche, animé de cannelures ornées de motifs floraux à rehauts d'or et de rinceaux peints à l...

VENDU
Contactez-nous
Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Une pendule en porcelaine et bronze doré composée d'un vase sur piédouche, animé de cannelures ornées de motifs floraux à rehauts d'or et de rinceaux peints à l'or, le tout agrémenté de perles et de petites fleurs émaillées, sur fond bleu ciel. Le vase est muni de deux anses courtes en forme de volutes feuillagées à anneaux fixes. Des cannelures ajourées, soulignées d'or, ornent le pourtour du col. Le vase repose sur une base à doucine en bronze doré contenant le mouvement, abondamment décorée de guirlandes fleuries, de feuilles d'acanthe et de rubans. Les côtés latéraux présentent deux têtes de lions tenant dans leurs gueules des couronnes de laurier. Le cadran est constitué d'une plaque de porcelaine avec des chiffres romaines pour les heures et, au centre, une couronne de fleurs polychromes sur fond blanc. Mouvement d'origine révisé, en état de fonctionnement.

Par le mariage insolite de matériaux (céramique, émail, bronze), par une tendance à la surcharge ornementale et une composition particulière du décor sur plaques de porcelaine dans le goût de Sèvres, cette pendule affirme pleinement son identité Second Empire. Comme aux époques précédentes et toujours dans un esprit d'imitation, on réalisait dans cette seconde moitié du XIXème siècle des pendules entièrement en céramique ou bien décorées de plaques de porcelaine montées en bronze doré. Elles proviennent de fabriques diverses de Paris, Nevers, Longwy, Bayeux, etc. A la même époque, l'émail cloisonné façon Extrême-Orient connaît un grand succès et on le retrouve, serti de bronze, sur un certain nombre de pendules. Enfin, d'autres modèles comportaient des parties en cristal taillé de Baccarat ou en métaux précieux, ornées de pierres dures et de pierreries, par de grands orfèvres comme Falize, Froment-Meurice ou les frères Fannière.


Circa : 1860
Dim: L:27cm, P:17cm, H:40cm.
 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Pendule en porcelaine, émail et bronze doré, seconde moitié du XIX° siècle (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris