Mon panier
Aucun article
» » » Pendule romantique représentant Virginie sur le navire la ramenant sur l'île de France
Une intéressante pendule romantique en bronze doré et argenté représentant Virginie rentrant de France, sur le navire pris dans une violente tempête.  Elle porte une belle robe brodée de dentelles...
Zoom

Pendule romantique représentant Virginie sur le navire la ramenant sur l'île de France

Référence - 1468

Une intéressante pendule romantique en bronze doré et argenté représentant Virginie rentrant de France, sur le navire pris dans une violente tempête. Elle porte une belle robe brodée de den

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Description

Une intéressante pendule romantique en bronze doré et argenté représentant Virginie rentrant de France, sur le navire pris dans une violente tempête. Elle porte une belle robe brodée de dentelles, une parure et un voile qui entoure ses épaules. Un petit coffre à trésors flotte dans les vagues. Cadran émaillé blanc, cerclé de roseaux en bronze doré, à chiffres romains pour les heures. Aiguilles ajourées décorées de branches fleuries et de trèfles. L'ensemble repose sur une base haute, plaquée de coquilles et de volutes feuillagées, et sur un piétement formé par quatre enroulements habillés de feuillages et de feuilles godronnées. Au centre, la tête de Neptune, dieux de la mer, représenté sous les traits d'un homme à barbe et cheveux longs.

 

Paul et Virginie, roman écrit par Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre en 1787, raconte l'histoire de deux enfants vivant sur l'île de France. Bien qu'ils soient issus de deux familles différentes, ils sont élevés comme frère et soeur. A l'adolescence, des sentiments amoureux naissent entre les deux personnages. Madame de Tour, la mère de Virginie, décide alors de l'envoyer faire ses études à Paris. Quelques années plus tard, Virginie annonce son retour sur l'île, mais le navire qui la ramène de France est pris par une tempête et échoue sur les rochers, causant à Paul un énorme chagrin. Il ne tardera pas d'ailleurs à succomber à la douleur de la perte de sa bien aimée. Le succès de ce roman d'amour à la fin tragique fut immense à la fin du XVIII° siècle. Le sujet fut repris par les artistes romantiques, aussi bien en peinture que dans les arts décoratifs.


Circa : 1830
Dim: L:35cm, P:12cm, H:50cm.
 

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris