Mon panier
Aucun article
» » » Pendulette au chinois
Pendulette au chinois
Zoom

Pendulette au chinois

Référence - 1071

Une pendulette avec un décor rocaille de feuillages en bronze doré supportant le mécanisme avec son cadran émaillé, au centre un personnage représentant un chinois en porcelaine assis sur un...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Description

Pendulette au chinois

Une pendulette avec un décor rocaille de feuillages en bronze doré supportant le mécanisme avec son cadran émaillé, au centre un personnage représentant un chinois en porcelaine assis sur un tas de bois. Cette pendulette d 'époque Napoléon III reprend le thème tant prisé des chinoiseries du XVIIIème siècle.Depuis le Moyen Âge la Chine a fasciné l'Occident mais au début du XVIIIème siècle se produit un phénomène nouveau. Les Européens cherchent toujours à percer les secrets de l’Extrême-Orient. Mais on ne se borne plus à imiter ; les oeuvres venues d’Orient stimulent l’imagination des artistes et des artisans occidentaux. Il en résulte des créations originales ; l’exotisme est maintenant le support des rêves et des craintes qui hantent l’esprit du monde chrétien. Cet Orient de fantaisie, peuplé d’Occidentaux revêtus d’étranges costumes réputés chinois et japonais, se présente tantôt comme un monde de pure bizarrerie, où règne l’extravagance et l’absurde, tantôt comme un monde idéal, à l’abri des vices et des violences qui déchirent l’Europe. Les Goncourt ont dit de Boucher, l’un des artistes à avoir le plus brillamment exploité les thèmes chinois, qu’il avait « fait de la Chine une province du rococo ». C’est à cette époque de légèreté et de fantaisie qu’il convient de réserver le nom de chinoiserie. Les charmants bibelots que l’on a produits alors méritent toute notre attention, car derrière leur futilité se cachent des préoccupations tout à fait sérieuses. À l’inquiétude d’une Europe qui s’est rendu compte qu’elle n’était, ni le centre du monde, ni le seul modèle de civilisation, les chinoiseries apportent une réponse facétieuse, avant que ne se lèvent les orages romantiques.
Circa : 1870
Dim: L:16cm, P:13cm, H:18cm.
Bibliographie :Musée Cernuschi, Pagodes et dragons, exotisme et fantaisie dans l'Europe rococo, 1720 - 1770, 24 février - 17 juin 2007, p 16

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris