Mon panier
Aucun article
» » » Sculpture en bronze d'après la Baigneuse d'Etienne Maurice Falconet
Une statuette en bronze d’après la Nymphe qui descend au bain ou Baigneuse d’Etienne Maurice Falconet (1761-1791), dont l’original en marbre est conservé au Musée du Louvre...
Zoom

Sculpture en bronze d'après la Baigneuse d'Etienne Maurice Falconet

Référence - 1391

Une statuette en bronze d’après la Nymphe qui descend au bain ou Baigneuse d’Etienne Maurice Falconet (1761-1791), dont l’original en marbre est conservé au Musée du Louvre...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Description

Une statuette en bronze d’après la Nymphe qui descend au bain ou Baigneuse d’Etienne Maurice Falconet (1716-1791), dont l’original en marbre est conservé au Musée du Louvre. En s'inspirant de la Baigneuse peinte en 1724 par François Lemoyne, Falconet capte le moment qui précède le bain : entièrement nue, coiffée à l’antique, la jeune fille avance frileusement la pointe du pied pour tâter la fraîcheur de l'eau. Les lignes pures de ce corps gracile, les yeux baissés, le geste gracieux du pied avançant vers l'eau évoque l'innocence timide de la baigneuse. Marquée sur la base: "Baigneuse de Falconet".
La Nymphe fut exposée au Salon de 1757, au moment où Falconet fut chargé de diriger l'atelier de sculpture à la Manufacture de Sèvres. Elle connut un succès si vif qu'elle fut dupliquée, par Falconet lui-même et par d'autres sculpteurs et abondamment copiée.

Bibliographie : Levitine, George, The Sculpture of Falconet, New York, 1972, pp. 31-33; Falconet à Sèvres ou l'art de plaire, 1757-1766, Sèvres, Musée national de la Céramique, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 2001, pp. 92-93.
 

 

Circa : 1850
Dim: L:12cm, P:12cm, H:34cm.
 

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris