Mon panier
Aucun article
» » » Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN (1821-1902)
Bronze à patine brune représentant Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN. Suzanne au bain
Zoom

Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN (1821-1902)

Référence - 1784

Bronze à patine brune représentant Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN. "Suzanne au bain" est un épisode biblique relatant l'histoire d'une jeune femme, Suzanne qui, observée alors qu'elle...

2 000€
OBJET DISPONIBLE
Contactez-nous

Ajouter au panier

Frais de Port Offerts

Type d'objet

Epoque / Style

Matériaux

Taille

Iconographie

Note moyenne : 0 avis
Description
Notes et avis

Bronze à patine brune représentant Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN.

"Suzanne au bain" est un épisode biblique relatant l'histoire d'une jeune femme, Suzanne qui, observée alors qu'elle prend son bain, refuse les propositions malhonnêtes de deux vieillards. Pour se venger, ceux-ci l'accusent d'adultère et la font condamner à mort. Mais le prophète Daniel intervient, prouve son innocence et fait condamner les vieillards. L'épisode se trouve au chapitre 13 du livre de Daniel. Cette figure de femme, drapée à l'antique, est un parfait exemple du style Néoclassique qui inspire les sculpteurs jusqu'à la fin du XIXe siècle. Signé en creux sur la base: "Aizelin sculpteur". Marque de l'éditeur Gautier et Albinet Paris. Socle à gradins en marbre de Carrare blanc veiné.

 

Eugène Aizelin (Paris, 1821-1902). Élève de Ramey et de Dumont à l'École des beaux-arts en 1844, il expose régulièrement au Salon de 1852 jusqu'en 1897 et encore à l'Exposition universelle de 1900. Parmi ses sujet bibliques et mythologiques, des scènes de genre, des personnages d'opéra et des effigies de saints, il y a "Suzanne" qu'il présente au Salon de 1897. Ferdinand Barbedienne a édité en bronze un assez grand nombre d'oeuvres de ce sculpteur, ainsi que Gautier et Albinet qui ont édité notre "Suzanne". François Gautier fonde son atelier de bronzes en 1850 et s’installe à Paris, au 3 rue des Fossés-Montmartre. Il obtient une médaille de 1ère classe en 1855 avec des surtouts de table, des statues, des bronzes d’art et d’ameublement. Il expose de nouveau en 1862 et vend peu après sa maison à J. Albinet et G. Coulon, installés au 4 rue de Choiseul à Paris, alors spécialisés dans les pendules et garnitures de cheminée en bronze. Les deux associés exposent en 1874 des bronzes d’art et d’ameublement, des candélabres, pendules et statuettes de différents styles.

 

 

Circa : 1890
Dim: L:16cm, P:16,5cm, H:38cm.


Bibliographie: Pierre Kjellberg, Les bronzes du XIXe siècle. Dictionnaire des sculpteurs, Paris, les Éditions de l'Amateur, 1989, pp. 37-38; Bernard Metman, La petite sculpture au XIXe s. Les éditeurs, Archives de l’Art français, 1989, t. XXX, pp. 184, 195.

 

 

Retour en haut
Description
Notes et avis

Avis des internautes sur Suzanne d'Eugène Antoine AIZELIN (1821-1902) (0 avis)

pixel_trans
Il n'y a actuellement aucun avis pour cet article, soyez le premier à donner le votre.
pixel_trans
pixel_trans
[Ajouter votre commentaire]
Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris