Mon panier
Aucun article
» » » Une petite pendule en bronze
Une petite pendule en bronze
Zoom

Une petite pendule en bronze

Référence - 1160

Une petite pendule en bronze doré et ciselé de style rocaille, reposant sur une base à quatre pieds en forme de volute, décorée d'éléments floraux et végétales.Le bronze...

VENDU
Contactez-nous

Epoque / Style

Matériaux

Description

Une petite pendule en bronze

Une petite pendule en bronze doré et ciselé de style rocaille, reposant sur une base à quatre pieds en forme de volute, décorée d'éléments floraux et végétales.Le bronze doré a connu au XVIIIème siècle un développement extraordinaire qui trouve son origine sous le règne de Louis XIV, dans l'installation d'une fonderie pour Domenico Cucci à la manufacture des Gobelins. Le bronze permet aux artisans, sous Louis XV, de faire preuve de la plus grande fantaisie et d'adapter le nouveau style rocaille. La première période du règne de Louis XV est marquée par la montée en puissance de l'ornement qui aboutit au style rococo ou rocaille.Le terme rocaille trouve son origine dans le monde minéral et désigne des petites pierres, rochers et morceaux de verres d'une forme irrégulière. Juste-Aurèle Meissonnier (1695-1750) est le premier à employer le terme rocaille pour définir des motifs inspirés de coquilles de forme irrégulière ou asymétrique. Une fois introduite dans la décoration intérieure la coquille va connaître un développement exceptionnel. L'engouement pour les coquilles et les minéraux faisait partie de l'intérêt plus général pour l'histoire naturelle. La rocaille et les coquillages sont les éléments de base de la décoration mais on constate aussi la présence d'éléments tirés du monde végétal, floral et minéral, parfois stylisés, comme les feuillages et rinceaux dans les frises, parfois réalistes comme les branches de lauriers ou de chênes, ils témoignent de la prépondérance de la nature comme modèle. Cette pendule Napoléon III reprend le style rocaille en vogue sous Louis XV.
Circa : 1880
Dim: L:22cm, P:10cm, H:31cm.
Bibliographie :

Retour en haut
Ce site utilise des cookies destinés à optimiser votre expérience sur ce site et à vous proposer des offres correspondant à vos centres d’intérêt. En naviguant sur ce site, vous consentez à l’utilisation de ces cookies.
J’ai compris